© 2017 - PinelSF.com . Tous droits réservés.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Google+ - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle
  • Black YouTube Icon
Please reload

Récents

Grande Fusion pour le Groupe Power Corporation!

03/04/2019

1/10
Please reload

PinelSf.com | Le Blog

Moins de 56 ans ? Québec bonifie votre rente de retraite ! (RRQ)

À partir de ce mois-ci, le régime supplémentaire du Régime de rentes du Québec entrera progressivement en vigueur. Grâce à lui, les prochaines générations de retraités verront leur niveau de vie amélioré.

 

 

 

À l’heure actuelle, le Régime de rentes du Québec (RRQ) couvre environ 25 % du revenu lorsque l’on prend sa retraite à 65 ans. Combiné à la pension de la Sécurité de vieillesse du fédéral qui en assure 15 %, c’est approximativement 40 % de votre argent qui proviendra des régimes de rentes gouvernementaux quand vous quitterez le marché du travail.

 

Si vous ne pouvez combiner à ces montants des revenus issus de vos propres économies (REER, CELI) ou d’un fonds de retraite de l’employeur, votre bas de laine risque d’être bien mince à la retraite...

 

Une rente augmentée

Pour améliorer la sécurité financière des Québécois, une loi bonifiant le RRQ a été adoptée en février 2018. Un régime supplémentaire viendra s’ajouter au régime de base du RRQ, et de nouvelles cotisations seront prélevées sur les salaires et versées dans le régime supplémentaire.

 

Cela permettra au bout du compte d’augmenter le montant touché à la retraite (voir exemple chiffré dans le tableau ci-dessous). L’augmentation sera proportionnelle au nombre d’années pendant lesquelles un travailleur a cotisé, pour attendre le plein montant après 40 ans. Le taux de remplacement du revenu à la retraite tiré du RRQ passera graduellement de 25 % à 33,33 %. De plus, le maximum des gains admissible (MGA) - autrement dit le revenu maximal sur lequel on cotise – va également être haussé, ce qui permettra d’améliorer encore davantage les rentes de RRQ perçues.

 

« En 2018, le MGA est de 55 900 $. En 2024, il atteindra 59 800 $ et 63 700 $ en 2025 », explique Frédéric Lizotte, porte-parole de Retraite Québec, qui rappelle que le Régime de rentes du Québec vise à être équitable pour les générations actuelles et à venir.

Impact sur les cotisations

 

Concrètement, quels sont les impacts sur le niveau de cotisation au RRQ durant la vie active ? En 2018, un travailleur devait cotiser à partir de 3500 $ de revenus, en proportion de 5,4 % de son salaire et ce, pour un maximum de 2830 $ par an. Son employeur devait également verser le même montant, pour un taux de cotisation total de 10,80 %. À noter qu’un travailleur autonome paye les deux parts.

 

À partir de 2019, et jusqu’en 2025, le niveau des cotisations sera progressivement augmenté de 1 %, à la fois pour le travailleur et son employeur. Le MGA sera également haussé : en 2024 et en 2025, une cotisation de 4 % supplémentaire par année sera ajoutée pour la portion du salaire comprise entre le MGA actuel (55 900 $) et le nouveau plafond de salaire admissible. En 2025, un salarié pourrait donc cotiser un maximum de 3666 $ au RRQ.

 

Source : JDM (03-01-2019)  - Dossier Argent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Archives

ACTUALITÉS